Pistes de refléxion

Les pairs peuvent s’engager de manière continue sans apprendre les uns des autres ; ou, ils peuvent n’apprendre que les choses faciles à observer (sans transfert des connaissances latentes des expériences partagées). Cette éventualité peut compromettre la valeur d’une initiative d’apprentissage entre pairs, où même les pairs individuels ne réussissent pas à apprendre les uns des autres. Plusieurs idées pratiques existent pour aider à garantir que les objectifs d’apprentissage soient atteints.

  • L’étude du processus d’apprentissage entre pairs a montré que la plupart des engagements d’apprentissage entre pairs ne précisent pas quel type d’apprentissage est attendu ou espéré. Les exemples d’apprentissage les plus réussis entre pairs définissent clairement les types de partage et d’apprentissage entre pairs qui sont espérés (voir la figure ci-dessous).
  • L’apprentissage entre pairs le plus efficace se concentre sur le partage de connaissances tacites entre pairs, ce qui inclut les connaissances sur la façon de mener les réformes (gestion des politiques et plus). Cette particularité n’est toutefois qu’un seul type d’objectif d’apprentissage (parmi les autres, on compte le partage de connaissances formelles, le soutien et l’engagement entre pairs, un appui de formation spécifique, etc., indiqués dans la figure ci-dessous qui illustre les objectifs d’apprentissage de l’engagement entre pairs dans différents domaines de réforme).
Engagement entre pairs et objectifs d'apprentissage, par type de réforme
Figure 8 Guide d'apprentissage de pair à pair

  • Se servir de données probantes dans le processus d’apprentissage entre pairs aide à susciter un apprentissage réel.
  • Un apprentissage entre pairs réel et profond est souvent produit efficacement grâce à des conversations inclusives et constructives entre pairs.
  • Un grand nombre de pairs apprenants font remarquer la valeur de l’association d’activités de formation plus spécifiques et orientées (parfois liées à une certification) à d’autres activités d’apprentissage entre pairs. Les activités de formation ont une valeur intrinsèque pour les individus (et leurs organisations) mais elles pourraient aussi fournir des opportunités d’engagement entre pairs et de création de relations, et offrir des moyens d’encadrer des liens plus souples de suivi de l’apprentissage entre pairs.
  • La réflexion est une partie essentielle à l’amélioration de l’efficacité de l’apprentissage individuel et à l’apport de conseils sur l’impact global de la communauté d’apprentissage entre pairs pour qu’à l’avenir la stratégie et l’orientation puissent être améliorées. Les recherches ont indiqué que supprimer du temps accordé au processus de formation pour le réaffecter à la réflexion sur ce qui a été appris améliore considérablement l’apprentissage entre pairs.
  • Il est important d’avoir un mécanisme pour évaluer les acquis d’apprentissage des pairs apprenants ; ce mécanisme sert à guider les apprenants quant à ce qui est attendu, à promouvoir le type d’outils qui maximiseront l’apprentissage, et à assurer la redevabilité durant le processus (pair à pair et facilitateur  aux organisations hôtesse).
  • Les facteurs communs saisis lors des évaluations des engagements d’apprentissage entre pairs ne portent pas sur les résultats réels de l’apprentissage des individus (voir la figure ci-dessous, qui montre que les évaluations ont tendance à se concentrer sur les engagements initiaux et les résultats d’ensemble, et pas sur les objectifs intermédiaires de l’apprentissage). Il existe des objectifs intermédiaires d’apprentissages qui doivent être évalués (comme indiqué dans la figure). 
  • Il est utile de communiquer les objectifs de l’apprentissage aux organisations hôtesses avant de lancer l’initiative d’apprentissage entre pairs, et de rendre compte des acquis d’apprentissage tout au long du processus. 
Impact de l'apprentissage entre pairs selon les évaluations actuelles
Figure 9 Guide d'apprentissage de pair à pair

Publications connexes

 

Dites-nous ce que vous en pensez :