Contexte

La Plateforme pour des institutions efficaces (PIE) a été créée en 2012 pour répondre aux engagements internationaux (tels que le  Nouveau consensus sur des institutions « plus efficaces ») pris pour renforcer l’efficacité de nos institutions du secteur public afin d’offrir des services publics de meilleure qualité. Les engagements pris dans le cadre du Nouveau consensus sont fondés sur les consultations engagées en 2011 avec un large éventail de parties prenantes, concernant la façon d’appuyer et de renforcer les institutions du secteur public (cf. Consensus de Manille). Ces accords ont contribué à la formulation des engagements internationaux associés, comme ceux du Partenariat de Busan pour une coopération efficace au service du développement, pris en 2011.

Première alliance d’apprentissage

Messages clés du Nouveau Consensus sur des « Institutions plus efficaces » 

  • Nous reconnaissons que des politiques et des institutions publiques efficaces sont capitales et indispensables au développement dans les pays partenaires et que le respect des efforts déployés au niveau national est essentiel au maintien des acquis du développement.
  • Nous observons que les fonctions principales de l'État et les institutions indépendantes de supervision devraient continuer à être renforcées afin d’accélérer la mobilisation de ressources financières et autres pour le développement durable et de tirer profit des opportunités créées par l'évolution du paysage mondial.
  • Nous mettons en exergue le rôle essentiel des parlements et des OSC dans le renforcement des capacités et des institutions, en tant qu'utilisateurs de l'information, mais aussi que partenaires à l’établissement d’institutions et de politiques plus efficaces.
  • Nous souscrivons à une approche renforcée visant à encourager et à évaluer l’amélioration de l’efficacité des institutions et des politiques, fondée sur des solutions spécifiquement adaptées au contexte du pays et aux processus locaux.
  • Nous reconnaissons également qu'il n’existe aucune « bonne pratique » unique de réforme institutionnelle pouvant s’appliquer à tous les pays et que les facteurs d’économie politique contribuent considérablement à la détermination de l'efficacité de nos efforts communs vers l’établissement d'institutions efficaces.

Publications connexes

Continuer

Vision stratégique